Aborde l’automne avec sérénité grâce à la cuisine franconienne

Un petit peu de gastronomie, grâce à Bretzel fringant :

Le Bretzel Fringant

Rien n’excuserait le fait que ce blog est en friche totale depuis le 15 janvier 2017. RIEN.

Mais, comme on dit ici et partout dans le monde : « Mieux vaut tard que jamais ». Et, alors que les arbres se dénudent, que les températures baissent et que la nuit tombe désormais à partir de 19h00 (soupir), je me suis dis qu’un petit article sur la gastronomie franconienne ne pourrait faire que le plus grand bien.

Parce qu’on a tous besoin de réconfort.

Et parce que le Kloß c’est sexy, tous les plats ci-dessous sont évidemment particulièrement recommandés pour un menu de Saint Valentin/anniversaire de mariage/premier rendez-vous Tinder.

La carpe / Der Karpfen

On va commencer par ce que j’ai pu découvrir lors de mon repas de Noël avec mon entreprise. C’était l’année dernière, ça date mais le traumatisme est toujours bien présent. Il faut savoir que la carpe est vraiment très…

Voir l’article original 569 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s